Traitement du cancer colorectal

Sommaire

Le traitement du cancer colorectal passe par différentes méthodes : l'opération, la chimiothérapie, la radiothérapie et la pose éventuelle d'un anus artificiel. Le traitement du cancer du rectum est, quant à lui, spécifique.

4 options pour traiter le cancer colorectal

Le traitement du cancer du côlon a beaucoup progressé et plusieurs méthodes relativement efficaces sont aujourd'hui disponibles. Elles sont les suivantes :

L'objectif des traitements peut varier en fonction du stade du cancer et de l'état de santé du patient. Ils peuvent viser à :

Traitement du cancer colorectal : chirurgie

La chirurgie est le principal traitement du cancer du côlon. Elle passe par une ablation de tissu (exérèse). Il peut s'agir de retirer :

  • un polype du côlon ;
  • une ou plusieurs tumeurs du côlon et le réseau ganglionnaire correspondant ;
  • une partie du côlon (hémicolectomie) ;
  • tout le côlon (colectomie) ;
  • le côlon, le rectum et des organes pelviens ;
  • des métastases, hépatiques ou pulmonaires notamment.

Chimiothérapie

La chimiothérapie permettant de traiter le cancer du côlon repose sur une demi-douzaine de substances. Cette approche n'est proposée que si le cancer colorectal :

  • s'est propagé au-delà de la paroi colique ;
  • est particulièrement agressif ;
  • a atteint les ganglions lymphatiques (suite à une opération chirurgicale) ;
  • s'est métastasé.

Il s'agit bien souvent d'une chimiothérapie adjuvante (CTA) qui intervient après une ablation chirurgicale (plus ou moins importante) du côlon.

La majorité des patients en stade II ne reçoivent pas de CTA bien que 10 à 15 % d’entre eux soient encore porteurs de cellules cancéreuses après chirurgie. En revanche, la grande majorité de ceux en stade III reçoivent un tel traitement (chez 30 % d'entre eux le cancer récidive et des traitements additionnels seront nécessaires).

Radiothérapie : traiter les récidives du cancer colorectal

La radiothérapie a pour but principal d'éviter les récidives locales de cancer du côlon. Or, les récidives apparaissent essentiellement dans d'autres parties du corps, dans d'autres organes et non localement. Ainsi, la radiothérapie n'est pas particulièrement indiquée pour traiter le cancer du côlon.

Toutefois la radiothérapie reste employée pour éliminer des métastases isolées ou soulager certains symptômes lorsque la tumeur n'a pas pu être retirée. Par ailleurs, elle convient au traitement du cancer du rectum puisque les récidives ont davantage tendance à se faire dans la même région.

Anus artificiel

La pose d'un anus artificiel peut être nécessaire en cas de cancer du rectum (notamment lorsque la tumeur est basse). Même si le maximum est fait pour éviter cette extrémité, cela est parfois nécessaire pour sauver la vie des malades.

On parle dans ce cas de stomie, c'est-à-dire d'une petite ouverture créée lors de l'opération chirurgicale pour permettre au patient d'évacuer ses selles lorsqu'elles ne peuvent plus l'être par les voies naturelles.

À noter : certaines stomies peuvent n'être que temporaires, le temps de permettre au côlon de cicatriser après une intervention chirurgicale.

Aussi dans la rubrique :

Traitements contre le cancer colorectal

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider